Une cordonnerie s’est ouverte dans le quartier Berlioz en février 1991. Le cordonnier souhaitait, depuis longtemps, se spécialiser dans la cordonnerie de montagne. Cette installation lui a permis de réaliser son rêve.
Le hasard faisant bien les choses, ce quartier était animé par la MJC Berlioz dont une des actions était la restructuration et la socialisation de certains jeunes par la pratique de la montagne. De plus, cette MJC, dans une action novatrice a mis en place, dès 1991, des compétitions d’escalade…. qui se sont prolongées jusqu’en 2000.
Très vite, en mai 1994, un compagnon enrichit la cordonnerie en proposant de la réparation de ski et de matériel de montagne (sacs, tentes, etc.).
La cordonnerie devient « Les Artisans de la Montagne ».
Parce que les « cordonniers » ont un accueil chaleureux, que leur travail est remarquable, le lieu devient très vite un endroit où se rassemble la communauté montagnarde paloise : guides, amateurs, tous passionnés !
Cet endroit épouse l’aspect d’un « café philosophique ».

L’idée germe alors d’un lieu, plus vaste, dédié à la montagne, convivial, chaleureux où chacun pourrait discuter, compulser des topos et préparer sa course.
Peu à peu, réunion après réunion, l’idée se concrétise, définit ses contours et La Maison de la Montagne naît.

Elle devient officielle et dépose ses statuts en décembre 2000.

La MJC Berlioz déménageant vers l’avenue de Buros et libérant ses locaux rue Rossini, ils sont, après accord de la mairie, immédiatement investis.